Les huiles essentielles incontournables pour affronter l’hiver

Les huiles essentielles concentrent les composés aromatiques des végétaux. Elles peuvent être extraites de leurs feuilles, de leurs zestes, fleurs, écorces, bois ou encore de leurs graines.

Toutes les huiles essentielles chémotypées ont une telle affinité pour la peau qu’il leur suffit de quelques secondes pour être absorbées d’abord par la couche cutanée puis diffusée dans la microcirculation périphérique avant de se retrouver dans la circulation sanguine générale pour y exercer leur action thérapeutique.
Pour se convaincre de l’efficacité de ce mode d’administration, frictionner la plante de vos pieds avec de l’huile essentielle d’eucalyptus radiata. Après 15 minutes, votre haleine sentira l’eucalyptus. En 15 minutes, l’HE a pénétré la peau et se retrouve dans la circulation générale pour y exercer ses bienfaits puis éliminées par vos poumons.

HE ravintsara (Cinnamonum camphora), purifiante elle aide à dégager les voies respiratoires. Tonique, elle permet de lutter contre la fatigue et favorise une bonne immunité.

HE eucalyptus radié (Eucalyptus radiata), purifiante et tonique, elle aide à fluidifier le mucus et à libérer les voies respiratoires. Son action décongestionnante et désencombrante des voies respiratoires en fait une alliée précieuse en cas de rhume, grippe ou autres infections hivernales. Elle favorise également une bonne immunité.

HE niaouli (Melaleuca quinquenervia), purifiante, décongestionnante, assainissante et énergisante. Elle est connue pour stimuler les défenses naturelles. Elle s’utilise en accompagnement en cas d’infections hivernales. Elle aide à dégager les bronches et prévient et soulage les rhumes et maux de gorge.

HE tee trea ( Melaleuca alternifolia), purifiante et assainissante à large spectre et très douce, elle est une incontournable de l’aromathérapie. Elle est recommandée en prévention et en accompagnement en cas d’infections hivernales. Elle favorise une bonne immunité.

HE de menthe poivrée (Mentha piperita) stimule et revigore le corps et l’esprit, décongestionnante, rafraîchissante puissante et anesthésiante locale. Elle s’utilise en période hivernale pour soulager les nez bouchés et désencombrer les voies respiratoires.

HE de cyprès toujours vert (Cupressus sempervirens), antitussives, apaise l’irritation, rafraîchit la gorge et stoppe la toux.

HE de lavande officinale (Lavandula officinalis), sédative, antalgique, analgésique, anti-inflammatoire, antiseptique et antibactérienne.

HE de bois de Hô (Cinnamomum camphora CT linalol) le must pour les bébés

HE citron (Citrus limonum zeste) remarquables pour assainir l’air et renforcer les défenses de l’organisme.

Les huiles essentielles en cas de grippe

2 gouttes HE ravintsara, niaouli, eucalyptus radié, dilué dans une cuillère à soupe d’huile végétale 4 fois par jour sur le thorax pendant 3 jours.

Les huiles essentielles en cas de fièvre

2 gouttes d’HE d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) + 2 gouttes d’HE de tea tree (Melaleuca alternifolia) + 2 gouttes de niaouli (Melaleuca quinquenervia). Appliquez sur la poitrine en massage, matin et soir.

Les HE en cas de toux sèche

Dans un flacon, diluez 35 gouttes d’HE de cyprès + 20 gouttes d’HE de lavande officinale dans 30 ml d’huile végétale. Frictionnez la poitrine ou la plante des pieds, 2 à 3 fois par jour.

En prévention

Pour purifier l’air

HE citron (Citrus limonum zeste) 20 gouttes + HE d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) 10 gouttes + HE d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia) 10 gouttes + HE menthe poivrée (Mentha piperita)

Femmes enceintes, enfants de moins de 3 ans et épileptiques : n’ajoutez pas la menthe poivrée dans ce mélange.

Mélange assainissant spécial enfant en bas âge.

10 gouttes HE de bois de Hô (Cinnamomum camphora CT linalol + 10 gouttes HE d’orange douce (Citrus sinensis zeste) + 5 gouttes HE de niaouli (Melaleuca quinquenervia) + 5 gouttes HE de sapin baumier (Abies balsamea)

Diffusez 5 min dans la chambre avant le coucher. 

Si les symptômes persistent, parlez-en à votre médecin.

Précaution à prendre :

Pas d’utilisation sous quelque forme que ce soit chez l’enfant avant 6 ans, ni chez la femme enceinte ou allaitante

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.